Cinq défis pour le secteur du moulage sous pression

Coulée sous pression Cinq défis pour le secteur du moulage sous pression

|
Auteur/
Éditeur:
NürnbergMesse
/ Nicole Kareta

Grâce à leurs procédés peu coûteux et efficaces, les entreprises proposant des produits moulés sous pression sont bien placées pour gagner de nouvelles parts de marché dans les années à venir. Cependant, le voyage n’est pas facile – il y a cinq défis à surmonter pour les entreprises.

Sociétés liées

Les cinq défis du moulage sous pression comprennent la transition technologique, la main-d'œuvre, l'évolution des besoins des clients, les ressources et le commerce mondial.
Les cinq défis du moulage sous pression comprennent la transition technologique, la main-d’œuvre, l’évolution des besoins des clients, les ressources et le commerce mondial.

1. Transition technologique

La transition technologique est à la fois un défi et une opportunité. La digitalisation progresse également dans le secteur du moulage sous pression avec une tendance vers la fonderie en réseau 4.0. Cela a certaines implications: grâce au flux constant de données, les fonderies acquièrent un aperçu plus approfondi de leur processus de production quotidien. Si elles sont soigneusement analysées, ces données aident à identifier les étapes critiques de la chaîne de production où du temps ou de l’énergie sont gaspillés. De plus, les fonderies peuvent ignorer certaines étapes chronophages et gourmandes en ressources en utilisant un logiciel de simulation au lieu d’un processus d’essai et d’erreur pour concevoir des moules efficaces. Enfin, la fabrication additive permet de produire des outils et des moules complexes rapidement ou comme alternative judicieuse pour le traitement de petites commandes. Le choix d’une technologie appropriée nécessite beaucoup d’attention et quelques investissements.

2. Effectif

Le vieillissement de la main-d’œuvre en Europe est un autre problème. Du simple travailleur à l’ingénieur en chef – le bassin de bons candidats diminue chaque année avec l’arrivée de diplômés sur le marché du travail. En même temps, le fonctionnement des fonderies va changer. La numérisation signifie que les employés doivent travailler avec des systèmes informatiques au niveau de la production. Les employés doivent savoir quelles données leur équipement est censé fournir et ils doivent pouvoir documenter leur travail. La journée de travail sera moins déterminée par la chaleur et plus par les bits et les octets, mais cela restera un travail physiquement pénible. Il y aura moins de changements pour les ingénieurs. L’industrie pourra probablement en employer davantage, mais il n’est pas certain que les universités puissent offrir suffisamment de diplômés. En fin de compte, une main-d’œuvre bien formée et compétente sera la clé de la survie de l’industrie en Europe et aux États-Unis.

#expert

Le moulage sous pression à haute pression subit des changements technologiques rapides.

3. Modification des exigences du client

L’industrie automobile et ses fournisseurs sont de loin les plus gros clients des fonderies européennes et souhaitent des fonderies proches de leurs propres usines. Cependant, d’autres secteurs tels que la construction mécanique et les articles ménagers restent solides en Europe et sont d’importants acheteurs de produits moulés. Cependant, des changements importants sont imminents pour les constructeurs automobiles. La fin de l’ère des moteurs à combustion est en vue. Les fonderies peuvent être partenaires dans ce processus car elles disposent du savoir-faire nécessaire pour développer des pièces automobiles légères. Dans le même temps, les constructeurs européens courent le risque que les futures voitures avec des moteurs et des boîtes de vitesses moins complexes soient construites ailleurs avec une main-d’œuvre moins chère.

4. Ressources

Les préoccupations concernant les changements climatiques d’origine humaine et les ressources limitées sont des aspects particulièrement importants pour les fonderies. Les fonderies sont très en avance en matière de recyclage: à la fin d’un cycle de vie, les pièces moulées métalliques peuvent généralement être recyclées en de nouvelles pièces moulées. Les fonderies veillent ainsi à ce que des ressources précieuses ne soient pas gaspillées. Même le sable est recyclé. L’inconvénient de l’industrie, en revanche, est sa forte consommation d’énergie, qui est inévitable jusqu’à un certain point. Néanmoins, il y a encore place pour une production plus économe en énergie lorsque la pression de l’opinion publique augmente.

Couverture du livre blanc: Messer

5. Commerce mondial

Depuis 25 ans, tous les signaux sont en faveur du libre-échange. L’économie mondiale est plus interconnectée que jamais auparavant. Mais le climat a changé et le spectre du protectionnisme est de retour. Le conflit commercial entre la Chine et les États-Unis pourrait entraîner une récession ou au moins quelques perturbations majeures de la chaîne commerciale mondiale. Les chaînes d’approvisionnement pourraient être perturbées et les prix des matières premières, de la logistique et des produits finis pourraient augmenter considérablement. La flexibilité sera nécessaire dans les achats et les ventes.

Cet article est protégé par le droit d’auteur. Vous souhaitez l’utiliser pour votre propre usage?
Contactez-nous à support.vogel.de (ID: 46382515)

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut