Zone de tolérance de circularité

Circularité (GD&T) expliquée | Fractory

  • Teddys Rothenburg Doudou Ours pilote debout 24 cm Marron avec tenue pilote en peluche pilote
    Ours en peluche douillet avec bonnet d'aviateur et lunettes et veste de pilote. Sur le t-shirt de l'ours en peluche se trouve également « pilote de rupture ». Marron L x l x H : 8 x 23 x 24 cm Peluche ultra douce Lavable jusqu'à 30 °C
  • Bosch Mèches à façonner « Forstner », DIN 7483 G
  • Four à Pizza Electrique Double Professionnel Pour Pizza Diamètre 40cm à 2 Cavité
    Deux ponts avec portes en acier inoxydable renforcé garder la chaleur Griller ou cuire au four jusqu'à 16'' de pizza, pain à l'ail&#44 lasagnes&#44 pâtisseries et tartes Minuterie sonore jusqu'à 30 minutes Trois éléments chauffants séparément contrôlés par trois thermostats Atteint une température maximale de 350ºC
  • Bosch Mèches à façonner carbure, DIN 7483 G
  • DEWALT DT8930-QZ DT8930-QZ-Broca XLR SDS+ 10x260x200, Argent, 10 x 260 x 200 mm
    Qualité de carbure supérieure développée pour une meilleure longévité La nouvelle forme de la pointe avec un angle à 140° assure au foret une meilleure pénétration et une meilleure durée de vie Avec un corps renforcé, la nouvelle flûte à 4 spirales offre une meilleure longévité et Optimise la transmission de l‘énergie The brand in which professionals trust
  • Festool Dispositif de perçage pour charpente GD 460 A - 769042
  • Dispositif de perçage pour charpente FESTOOL GD 460 - 768119
  • Dispositif de perçage pour charpente FESTOOL GD 320 - 768768
  • Flexible de raccordement 100 cm femelle / femelle 26 x 34 polyéthylène 10 ans
  • vhbw brosse universelle type 30 avec embout de 32 mm compatible avec Nilfisk GD 5 Back, GD 10 Back, GD 5 Fly, GD 911 Battery, GD 930, GD 930 S2

Les normes de dimensionnement et de tolérancement géométriques (GD&T) dans ASME Y14.5-2018 définissent cinq types principaux de commandes pour diverses fonctions de pièce. Il s’agit de la forme, de l’emplacement, de l’orientation, du profil et du faux-rond. Le contrôle de formulaire dans GD&T contrôle la forme des fonctions de pièce individuelles.

La circularité appartient au groupe de contrôle de formulaire. Il contrôle la géométrie des entités circulaires telles que les cônes, les cylindres et les sphères.

Dans cet article, nous allons en apprendre davantage sur la légende de circularité et comment nous pouvons l’utiliser pour assurer la proximité maximale de la pièce finale avec sa conception prévue.

Qu’est-ce que la circularité?

La tolérance géométrique de circularité est l’un des quatre types de contrôle de forme, les autres étant la rectitude, la planéité et la cylindricité. Également appelé arrondi, il contrôle la nature circulaire d’une fonction telle que le diamètre d’une broche cylindrique ou d’un trou.

Le but est de fixer une limite à la précision souhaitée de l’entité circulaire par rapport à un cercle parfait.

Zone de tolérance de circularité

La légende de circularité définit une zone de tolérance bidimensionnelle pour la surface réelle de la pièce. La zone de tolérance se compose de deux cercles concentriques situés sur un plan perpendiculaire à l’axe central de la fonction de pièce.

Les mesures du cercle doivent se situer dans la zone bleue

La différence entre les rayons de ces deux cercles définit la limite de tolérance autorisée pour l’entité.

Pour mieux le comprendre, on peut imaginer une infinité de zones de tolérance en contact les unes avec les autres pour couvrir toute la surface (comme des disques en pile). Toutes les zones peuvent ne pas être de la même taille (comme dans le cas d’un cône).

Pour l’approbation de la pièce, tous les points de la section transversale d’un élément circulaire doivent se trouver dans leur zone de tolérance respective, c’est-à-dire entre les deux cercles. Ainsi, une séquence de tolérances circulaires peut être utilisée pour déterminer la conformité aux exigences de différentes sections transversales.

Circularité vs autres légendes

La circularité peut parfois être confondue avec d’autres légendes. Chaque légende a une fonction spécifique et une méthode de mesure.

Un concepteur choisit la légende appropriée pour une application après avoir pris en compte divers facteurs tels que le degré de précision, la limite de tolérance et la facilité de mesure. Les informations suivantes nous aideront à comprendre la différence entre les différentes légendes radiales dans le dimensionnement géométrique et le tolérancement, et à faire des choix plus judicieux à ce sujet.

Circularité vs cylindricité

La cylindricité est le pendant 3D de la circularité. Alors que ce dernier ne se préoccupe que de la rondeur du trait, le premier contrôle également la rectitude de l’axe central de l’entité circulaire.

Cylindricity essaie de rapprocher le plus possible la forme de la fonction d’un cylindre parfait.

Les concepteurs utilisent la cylindricité lorsque, en plus de la tolérance diamétrale, la rectitude de la fonction joue un rôle important dans l’assemblage de la pièce. Par exemple, une goupille peut avoir la variation diamétrale bien dans les limites, mais si elle n’est pas assez droite, elle ne rentrera pas dans le trou.

La cylindricité est également différente de la circularité en ce qu’elle est destinée à des éléments de diamètre constant, donc non adaptés aux formes coniques, par exemple.

Circularité vs coaxialité

La légende de coaxialité maintient la différence entre les axes centraux des multiples fonctions circulaires d’une pièce dans des limites.

Arbre d'engrenage
Arbre avec différentes sections transversales

Une pièce peut être constituée de multiples éléments circulaires, comme dans l’image ci-dessus, situés à différentes positions le long de sa longueur. Même si toutes les entités sont des cercles parfaits, il y aura des oscillations si les axes ne s’alignent pas suffisamment.

Afin d’éviter l’oscillation, l’axe central de toutes les entités doit coïncider. Ceci est particulièrement important pour les applications à grande vitesse. La coaxialité garde cette variation sous contrôle.

La circularité est appliquée à une seule fonction, tandis que la coaxialité a besoin de plusieurs fonctionnalités. Une autre différence clé est que la circularité n’a pas besoin d’une donnée alors que la coaxialité ne peut pas fonctionner sans un axe de référence.

Circularité vs concentricité

La concentricité est un cas particulier de coaxialité où plusieurs entités existent sur le même plan.

Lorsqu’un plan perpendiculaire à l’axe de la pièce contient les diamètres de plusieurs fonctions (par exemple, le diamètre intérieur et extérieur d’un tuyau creux), la légende de concentricité garantit que leurs centres sont suffisamment proches pour éviter l’oscillation.

Circularité vs runout

Le faux-rond (ou faux-rond) combine la circularité et la concentricité pour contrôler la forme complète de la fonction. La zone de tolérance pour le faux-rond est similaire à une zone de circularité, il s’agit donc également d’une mesure 2D.

Le runout capture les erreurs de circularité et de concentricité en une seule mesure. C’est la somme totale des erreurs de circularité et de concentricité.

Dans le cas où une pièce est parfaitement concentrique, les mesures de faux-rond donnent l’erreur de circularité. De même, lorsqu’une pièce a une rondeur parfaite, le faux-rond représente l’erreur de concentricité.

Contrairement à la circularité, le faux rond a également besoin d’un axe de référence.

Cadre de contrôle des fonctions de circularité

Nous utilisons un cadre de contrôle d’entités pour appliquer le contrôle de circularité à une surface. Il spécifie toutes les informations importantes pour la légende de manière standard pour une compréhension facile par tous ceux qui interagissent avec le dessin de la pièce concernée.

légende de circularité

Le cadre de contrôle des fonctionnalités pour la circularité est assez facile à mettre en œuvre. Comme pour les autres légendes GD&T, nous expliquerons le cadre de contrôle des fonctionnalités de la circularité en utilisant les trois compartiments généraux comme suit:

  • Bloc caractéristique géométrique
  • Bloc de tolérance de fonction
  • Bloc de référence

Bloc caractéristique géométrique

Ce bloc contient le symbole de la légende de circularité. La circularité est représentée par un cercle dans ce bloc.

Bloc de tolérance de fonction

Ce bloc spécifie la limite de tolérance appliquée à la surface pour la légende. Les modificateurs de condition matérielle ne s’appliquent pas à la circularité, ils ne sont donc pas présents dans ce bloc. Ainsi, il ne contient que la valeur numérique de la limite de tolérance.

Bloc de référence

La légende de circularité n’a pas besoin de référence car nous l’appliquons à des entités individuelles. La légende contrôle uniquement la forme de la surface et n’a rien à voir avec la position de la section sur la pièce.

Mesurer la circularité

Il existe de nombreuses méthodes pour mesurer la circularité. Toutes ces méthodes nécessitent une certaine habileté et peuvent être difficiles à exécuter au début. Les moyens de mesure de la circularité sont les suivants:

  • Utilisation d’une jauge de hauteur
  • Utilisation d’une MMT
  • En utilisant un micromètre

Utilisation d’une jauge de hauteur

La circularité peut être mesurée à l’aide d’un plateau tournant et d’une jauge de hauteur. Pour mesurer la circularité, nous effectuons les étapes suivantes:

  • Fixez la pièce dans une plaque tournante (ou un bloc en V) et contraignez-la pour qu’elle pivote le long de l’axe central.
  • Sélectionnez une section transversale et définissez une sonde de mesure de hauteur sur cette section transversale. Lors de la sélection de la jauge de hauteur, l’inspecteur doit s’assurer que la plage de la jauge de hauteur (ou comparateur) est supérieure à la limite de tolérance de la pièce.
  • Assurez-vous que la jauge de hauteur touche la pièce et étalonnez-la à zéro.
  • Faites pivoter la pièce et enregistrez les lectures pour une rotation complète.
  • Tracez les valeurs enregistrées sur un graphique polaire ou insérez-les dans un programme informatique pour créer des graphiques qui transmettent facilement la forme de la pièce. Vérifiez si la tolérance de la pièce est dans les limites en vous assurant que la variation totale sur la jauge est inférieure à la limite de tolérance spécifiée.
  • Répétez la même procédure sur d’autres sections pour obtenir une image complète de la circularité de la pièce.







Utilisation de la jauge de hauteur pour mesurer la circularité

Utilisation de la jauge de hauteur pour mesurer la circularité


Ce type de configuration peut parfois être appelé instrument de mesure de circularité. Il contient une plaque tournante et un stylet réglable qui peuvent également mesurer de nombreuses autres caractéristiques.

Outre la circularité, il peut mesurer la rectitude, la perpendicularité, la coaxialité, la cylindricité, le faux-rond, le faux-rond total et le parallélisme.

Utilisation d’une MMT

Une autre méthode d’inspection de la circularité comprend l’utilisation d’une machine de mesure de coordonnées (CMM). Le stylet de la machine prend des mesures en quatre points (ou plus) d’une section transversale particulière. La variation est calculée en utilisant la méthode des moindres carrés.

La machine répète la procédure à plusieurs sections transversales pour s’assurer que la pièce entière répond aux spécifications de rondeur.

Les mesures de circularité enregistrées par cette méthode sont les plus précises.

En utilisant un micromètre

Un micromètre peut également mesurer la circularité d’une pièce, surtout s’il s’agit de la forme extérieure (comme dans une épingle). Il est mesuré comme une mesure à deux points en différents points de la même section transversale.

Après enregistrement de ces mesures, la valeur minimale obtenue est soustraite de la valeur maximale et divisée par deux pour obtenir la mesure de circularité.

La précision de la mesure s’améliore avec l’augmentation du nombre de mesures sur une section transversale. Une caractéristique étonnante de cette méthode est que le seul équipement nécessaire est un micromètre, il est donc facile à exécuter avec des outils simples disponibles à portée de main.

Remarque sur la mesure

Le contrôle de la circularité dans le cas des sphères est difficile à mesurer car toute section passant par le centre de la sphère est soumise à des limites de tolérance. Ainsi, contrairement aux cylindres et aux cônes, les mesures doivent être prises dans plusieurs plans pour inspecter de manière satisfaisante une pièce.

La plupart des pièces usinées n’ont pas de forme ovale et sont généralement constituées d’un certain nombre de lobes. Les contrôles de circularité peuvent donner des mesures erronées lorsque la pièce est constituée d’un nombre impair de lobes.

Lorsque nous utilisons une méthode de mesure en deux points (par exemple un micromètre) sur une pièce qui a un nombre impair de lobes uniformément répartis, les résultats montreront que la pièce est parfaitement ronde alors qu’elle ne l’est pas.

Cette erreur peut conduire à l’approbation de pièces nécessitant un usinage supplémentaire. C’est ainsi que les mesures de circularité peuvent être délicates et nécessitent donc des inspecteurs qualifiés.

Utilisations de la circularité

La circularité est une légende extrêmement courante qui est utilisée assez fréquemment dans la fabrication de nombreux produits différents. Il contrôle la forme circulaire dans les fonctions circulaires, cylindriques, coniques et sphériques.

Il est utilisé dans des pièces telles que des roulements, des arbres, des broches, des bobines, des tuyaux, etc. La circularité garantit que ces pièces fonctionnent sans oscillation et s’usent uniformément. Ceci est particulièrement important dans les applications à grande vitesse.

Ainsi, la circularité fait souvent partie de nombreux dessins techniques.

Points à retenir

  1. La zone de tolérance pour la circularité est une zone de tolérance radiale et non diamétrale.
  2. Le contrôle fonctionne uniquement lorsqu’il est appliqué à une fonction arrondie.
  3. À chaque section transversale, la légende s’applique indépendamment des autres sections transversales.
  4. Les mesures de circularité peuvent donner des mesures erronées dans certains scénarios.
  5. Aucun modificateur de condition matérielle (LMC / MMC) ne fait partie du cadre de contrôle des caractéristiques.
  6. La limite de tolérance de circularité doit être inférieure à celle de toute autre légende qui contrôle également la circularité de cette fonction.
  • vhbw batterie Ni-MH 3000mAh (14.4V) compatible avec iRobot Roomba 900, 960, 980 remplace 11702, GD-Roomba-500, VAC-500NMH-33 aspirateur
  • vhbw batterie Ni-MH 4500mAh (14.4V) compatible avec iRobot Roomba 900, 960, 980 aspirateur remplace 11702, GD-Roomba-500, VAC-500NMH-33.
  • vhbw Batterie Li-Ion 3000mAh (14.4V) compatible avec iRobot Roomba 866, 886, 900, 980 aspirateur remplace 11702, GD-Roomba-500, VAC-500NMH-33.
  • GTL - Gaine Technique de Logement
  • vhbw brosse universelle d'aspirateur type 30 avec embout de 32 mm remplacement pour Nilfisk 22359800, 1408492520, 107408042
  • vhbw 220V Bloc d'alimentation Chargeur compatible avec iRobot Roomba 700, 785, 790 remplace 14904, BPL18151, 11700, 17373, NC-3493-919, 11702
  • Pompe immergée 4SPO5-17 400V triphasée 1.5 kw 10,9 Bars toute en INOX
  • Pompe immergée 4SPO5-8 400V triphasée 7.5 kw 5,1 Bars toute en INOX
  • Pompe immergée 4SPO5-4 400V triphasée 3,7 kW 2.6 Bars tout en INOX
  • Pompe immergée 4SPO5-6 400V triphasée 5.5 kw 3.8 Bars toute en INOX

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut