L’objectif de l’étude était l’utilisation du magnésium dans les véhicules de tourisme.

Construction de véhicules – Analyse du cycle de vie des composants en magnésium

Rapport IMA Construction de véhicules – Analyse du cycle de vie des composants en magnésium

Editeur: Nicole Kareta

En 2013, l’Association internationale du magnésium a publié l’étude «Analyse du cycle de vie (ACV) des composants de magnésium dans la construction de véhicules», qui a été rédigée par l’Institut des concepts de véhicules du Centre aérospatial allemand. Cet article détaille les derniers résultats de la mise à jour.

Entreprises liées

L’objectif de l’étude était l’utilisation du magnésium dans les véhicules de tourisme.

(Paquet source: Meridien)

L’étude a analysé l’ensemble du cycle de vie des composants en magnésium pour les applications de transport. Cela comprend la production de magnésium primaire, les alliages, la production de composants, la phase d’utilisation et la fin de vie des composants en magnésium. L’objectif de l’étude était l’utilisation du magnésium dans les véhicules de tourisme et les composants d’aéronefs.

Actuellement, la majeure partie du magnésium métal primaire du monde est produit en Chine à l’aide du procédé Pidgeon. Comme la production de magnésium et en particulier le procédé Pidgeon en Chine sont continuellement améliorés, un mise à jour de l’étude ACV refléter la situation de production actuelle était nécessaire. De plus, l’étude montre des projets de production actuels et primaires qui ont un CO2 empreinte. À cette fin, l’Association internationale du magnésium (IMA) a chargé l’Institut allemand des concepts de véhicules (DLR) du Centre aérospatial allemand de mettre à jour l’analyse du cycle de vie (ACV) 2013. Voici les conclusions les plus importantes qui se dégagent de la mise à jour:

Production de magnésium:

  • Les émissions liées à la production de magnésium dans le procédé Pidgeon ont été réduites depuis 2011, année de référence de l’étude ACV 2013. Pourtant, compte tenu d’un marché potentiellement en croissance pour les composants neutres en carbone sur le marché automobile, de nouvelles améliorations de la production de magnésium doivent être réalisées avec une part plus élevée d’énergies renouvelables.
  • Une réduction supplémentaire des émissions globales du processus du berceau à la porte est possible, par exemple lors de l’utilisation de FeSi provenant de sources alternatives, bien qu’il soit question d’autres facteurs externes que cela se produise ou non. Dans les études futures sur la production et l’application du magnésium, l’approvisionnement en FeSi devrait faire l’objet d’une analyse de sensibilité plus approfondie.
  • Si le magnésium est produit via le procédé RIMA (Brésil) ou QSLM (Chine), les émissions de production sont encore plus faibles par rapport à l’aluminium de référence. Le site de production de magnésium de Qinghai, en Chine, est un moyen prometteur de réduire les impacts de la production primaire de magnésium. Les premiers calculs sur les émissions de gaz à effet de serre ont abouti aux émissions de gaz à effet de serre les plus faibles de toutes les voies de magnésium actuellement en service. L’augmentation de la production de l’usine de Qinghai a le potentiel de changer la donne pour le magnésium moyen mondial. D’autres processus au Canada et en Australie qui sont actuellement au stade de la planification montrent un faible taux de CO2 émissions et économies potentielles.

Livre blanc: faits et chiffres en bref

Vous souhaitez en savoir plus sur la mise à jour 2020 de l’étude «Analyse du cycle de vie (ACV) des composants en magnésium dans la construction de véhicules»? Téléchargez ensuite la présentation du rapport sous forme de livre blanc.

Obtenez du livre blanc gratuitement!

Recyclage du magnésium

  • L’utilisation de matériaux secondaires est un facteur critique. L’aluminium et le magnésium ont tous deux établi des voies de recyclage et de réutilisation de la ferraille de la production de pièces (ferraille post-industrielle) qui est utilisée pour les alliages secondaires de haute qualité. Bien que l’aluminium soit livré avec une boucle de recyclage en fin de vie établie, le contenu réel des matériaux secondaires provenant des produits en fin de vie dans les composants automobiles est moins certain. La réutilisation de ferraille industrielle et de ferraille de véhicules hors d’usage sont toutes deux importantes. Pourtant, du point de vue de l’ACV d’un produit, la récupération et la réutilisation des matériaux des véhicules hors d’usage sont cruciales.
  • La part des déchets de magnésium en fin de vie doit être augmentée à l’avenir. Bien que cela soit techniquement faisable, un manque de chaînes de valeur ajoutée établies pour les déchets de magnésium en fin de vie réduit le potentiel d’un recyclage fonctionnel des pièces en magnésium.
#expert

Statu quo: La lenteur des progrès dans l'utilisation des alliages de magnésium dans le moulage sous pression est due au manque de nouvelles technologies et aux coûts élevés.

Utilisation de magnésium

  • L’utilisation du magnésium dans les deux applications de transport analysées dans ce rapport se traduit par une réduction des émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble du cycle de vie. La source de magnésium primaire influence le point où les émissions plus élevées de la phase de production sont compensées. Selon la littérature actuelle (World Aluminium 2017, European Aluminium 2018), l’aluminium présente également une large gamme d’émissions de la production primaire en fonction de sa source géographique. La différence réelle des émissions dans une telle comparaison de produits dépend fortement des caractéristiques des composants et de la provenance des matériaux. Par conséquent, il est difficile de donner des déclarations générales sur les économies d’émissions de ces matériaux légers.
  • Le potentiel élevé de réduction de carburant des avions conduit à un amortissement extrêmement rapide des émissions dès la phase de production. L’industrie aéronautique devrait utiliser davantage de magnésium de ce point de vue.

Association internationale du magnésium

(Source: Association internationale du magnésium)

Cet article a été créé en coopération avec l’International Magnesium Association (IMA). Fondée en 1943, la mission d’IMA est de promouvoir l’utilisation du magnésium dans la sélection des matériaux et d’encourager les applications innovantes du métal polyvalent. Les membres sont des producteurs primaires, des recycleurs, des fonderies, des fabricants, des utilisateurs finaux et des fournisseurs. L’IMA est au service de l’industrie et de ses membres par le biais de sa Conférence mondiale annuelle sur le magnésium, de séminaires, de programmes statistiques, de recherches et de publications. Grâce aux efforts d’IMA, les fabricants et les consommateurs sont de plus en plus conscients des nombreuses options et avantages du magnésium.

Visitez le site Web

(ID: 47425571)

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut