glissiere

Glissière, comment faire le bon choix ?

La glissière à bille est un système de rails qui permet un guidage simple. Si on parle généralement de glissière pour tiroir, la glissière porte coulissante est également une autre option. Choisir le modèle de glissière correspondant à votre projet revient à prendre en compte certains points. Lesquels ?

La course 

La course, en termes simples, est la longueur de la glissière à bille télescopique. Il existe actuellement trois extensions au choix sur le marché. La glissière à extension partielle a une course qui représente 50 à 65 % de la longueur fermée. C’est généralement le cas des glissières télescopiques pour tiroir. L’extension complète, plus pratique, dispose d’une course dont la longueur équivaut à 100 % de la longueur fermée.

Dans le cas de la glissière grande longueur, on parle alors de superextension. La course est largement supérieure à la longueur fermée. Elle peut aller jusqu’à 150 % de cette dernière. On retrouve généralement la glissière grande longueur dans le milieu industriel ou dans les commerces. Certains fabricants proposent toutefois des modèles avec course double qui permettent aux charges d’aller dans les deux sens.

La capacité de charge 

La capacité de charge est un point important à prendre en compte pour choisir ses glissières télescopiques à billes. En effet, elles doivent être choisies en fonction du poids du matériel. La capacité de charge est généralement donnée sur la base de 10 000 à 100 000 cycles. À noter qu’un cycle équivaut à une ouverture et une fermeture.

La capacité de charge varie en fonction de l’installation (glissière télescopique verticale ou glissière télescopique horizontale), de la longueur de la glissière, de la course, du nombre de cycles, du matériau utilisé ainsi que du système de fixation.

Le montage 

Il existe deux types de montages pour la glissière tiroir :

  • La glissière télescopique montage à plat : elle est généralement faite pour supporter les charges pesantes. C’est pour cela qu’on retrouve la glissière télescopique à plat charge lourde dans le milieu industriel ;
  • La glissière télescopique montage à la verticale : contrairement à la glissière télescopique à plat, elle est utilisée pour de faibles charges. On la retrouve généralement sur les tiroirs de cuisine, de bureau ou de dressing.

Le matériau

Le matériau est sans aucun doute le point le plus important pour choisir sa glissière : 

L’acier formé est le moins cher du marché malgré sa résistance face aux lourdes charges. S’il est plébiscité dans la fabrication de glissière forte charge ou de glissière industrielle, il est toutefois sensible aux vibrations ainsi qu’aux chocs, comparé aux autres matériaux.

L’aluminium est un matériau connu pour sa légèreté. Ne supportant pas les charges lourdes, il ne s’utilise pas à la fabrication de glissière télescopique industrielle.  Il est toutefois apprécié avec la glissière télescopique tiroir.

L’inox est recouru pour sa résistance à supporter les charges faibles à moyennes. On retrouve généralement la glissière inox dans les cuisines et les douches.

L’acier étiré à froid est un matériau peu onéreux qui peut convenir à n’importe quel projet. Les billes sont nettement plus résistantes que le système de rail. Cela cause des indentations qui deviennent plus visibles avec le temps.L’acier étiré à froid et trempé est le plus robuste et le plus cher. Il est utilisé pour la fabrication de glissière télescopique charge lourde. Il est rigide et s’avère être mois sujet aux flexions.